Vendredi 29 septembre :
On se lève vers 8h malgré la chaleur bien présente toute la nuit. Tout le monde a l'air d'être debout dans la famille de Satya et on les salue en se levant. Sa femme nous prépare le petit déjeuner et Satya nous fait un lassi sucré maison, en battant le yaourt avec un mélangeur qu'il fait tourner entre ses mains.

IMG_4016

Le petit déjeuner est composé ce matin de beignets ressemblant à ceux qu'on avait eu à Agra, mais non fourrés, et d'une préparation de patates et de tomates et oignons, épicée au curcuma. Tout est très bon et le lassi certainement le plus frais de tous ceux qu'on a eu.

Après s'être rafraîchis un peu, Satya nous propose d'aller visiter le village avec son fils le plus grand, histoire qu'il pratique un peu son anglais. On part donc à pieds dans le voisinage. On s'arrête d'abord chez une première tante, avec qui on n'a guère communiqué, qui nous sert un verre d'eau. Pour être poli, j'en bois un bon tiers.

J'apprendrais, à mon grand désespoir, un peu plus tard que c'était de l'eau de consommation courante, celle qu'ils boivent eux, et qu'elle n'était pas filtrée. Si je dois être malade, alors ce sera cette fois-ci. Mélanie, elle, a été plus prévenante, et n'a pas touché son verre. On part ensuite chez un autre oncle, tante, cousin, petit-cousin, dans une autre maison.

On nous y propose un thé noir sucré, sans lait, que je m'empresse d'accepter pour mettre dans mon estomac un liquide chaud aux propriétés antiseptiques qui permettra peut-être de tuer quelques bactéries de l'eau, s'il y en avait. On est très bien accueilli et on nous pose quelques questions. Je prends quelques clichés des membres de la famille. Un des petits reste avec nous pour la suite de la balade et donne la main à Mélanie sur la route de terre battue que nous empruntons jusqu'au temple.

IMG_4041

C'est un joli temple hindou dédié à Shiva et nous pénétrons à l'intérieur accompagnés par les quelques explications de Monu. Les peintures ont été faites par un peintre local renommé et sont très expressives. Le temple en lui même est dans des tons de bleu clair, couleur souvent utilisée pour représenter Shiva. On voit à l'extérieur l'endroit où ils ont fait la fête la veille pour le dernier jour de leur fête religieuse.

IMG_4053

On rencontre ensuite un ami de la famille qui nous amène en voiture à l'école publique dans laquelle il a fait ses études. On nous y dépose et on rencontre le directeur. On est un peu gênés, mais le directeur insiste pour nous faire visiter toutes ses infrastructures, des salles de classes où il nous présente à ses élèves , aux salles de biologie ou d'informatique ou administratives. Tout est  organisé en rectangle autour d'une jolie cour arborée et d'un jardin dont un éco club s'occupe à l'année. Ils enseignent les arts, les lettres et la science, ainsi que de l'anglais et de l'informatique, dès six ans jusqu'à 12 ans.

On nous propose à nouveau un thé et de l'eau, cette fois filtrée, et j'accepte encore. On est assis autour d'une table et on échange autour des différences entre nos écoles et ce qu'on y apprend. C'est une première pour eux, que des visiteurs étrangers viennent visiter leur école. Ils nous remercient et on se quitte sur une drôle de sensation, résumée assez bien par Mélanie, qui me demande si on a pas l'air d'être comme un cheveu dans la soupe. En même temps on nous a posé là sans nous expliquer ce qu'on venait y faire.

On repart d'ailleurs à pied vers le village, passant près d'un petit lac où boivent des chevaux et du bétail, ainsi que quelques oiseaux sauvages. Un peu plus loin ce sont des cochons qui se font un bain de boue. On croise aussi un attelage tiré par un dromadaire, décidément il y en a vraiment partout, même dans les campagnes reculées de l'Haryana.

IMG_4071

IMG_4073

On retrouve un chauffeur qui nous amène dans la famille du premier qu'on a eu, pour rencontrer les gens venus fêter la naissance de son petit bébé. Après quelques pistes en terre le long d'un canal et des champs de coton, on arrive chez ces gens, qui nous accueillent chaleureusement, hommes d'un côté et femmes de l'autre.

IMG_4088

On nous sert à boire, du soda frais sans risques, et on nous amène près du bébé pour le voir. On rencontre la maman qui s'en occupe.

IMG_4078

Ensuite après une première séance photo que j'ai demandé par politesse, on nous invite à prendre un deuxième petit déjeuner, avec divers pakoras et un genre de pain épicé rappelant la foccacia. Le tout accompagné de thé.

IMG_4098

Je prends encore quelques clichés puis on s'échappe après les avoir remercié pour retourner chez Satya.

IMG_4105

IMG_4100

Lui s'est reposé un peu ce matin et a cuisiné pour nous du riz aux légumes avec du yaourt frais que l'on mange vers 14h. Il nous dit qu'on peut se reposer un peu maintenant et qu'on pourra partir vers 16h et passer par le marché pour acheter ce qu'on a besoin de ramener. On se pose donc un peu et on prépare nos affaires.

On salue bien tout le monde en partant et on repart. Comme Satya, qui du reste, s'il ne nous avait pas proposé de venir loger chez lui, n'aurait pas vu sa famille de près d'un mois car il ne repasse pas par chez lui après nous avoir déposé, il prend en charge les prochains voyageurs dimanche.

On passe par le marché acheter du frais, gingembre et citrons, et les fameuses lunch boxes que Mélanie voulait ramener pour la maison et pour son amie Mathilde. Sur la route du retour on fait quelques pauses dont une durant laquelle Satya appelle Randhir pour que nous lui fassions notre retour d'expérience avec Satya. Je lui dis que tout s'est très bien passé et qu'il a été de bon conseil et très bon conducteur.

On galère un peu à trouver la maison de Kamal - Mantosh de son vrai prénom - car le gps nous envoie pas du tout dans le bon coin. On finit par trouver et Kamal nous accueille dans sa rue très résidentielle et calme. On paie notre chauffeur et on lui donne son pourboire, qu'on a décidé un peu plus important comme il avait été super et qu'il nous restait pas mal de devises. On le salue bien et on lui souhaite bon courage avec le couple de français qu'il doit prendre en charge dimanche.

Kamal nous met à l'aise et nous montre la chambre. C'est très beau et on voit tout de suite qu'il a un bon niveau de vie pour un indien. Il nous explique qu'il est architecte et qu'il a décidé de venir s'installer ici après avoir vendu une maison qu'il avait dans Delhi, avec son frère et ses parents, chacun son étage. Il trouve que c'est beaucoup plus calme et prend des chantiers seulement sur Gurgaon, dans les proches alentours. Il en prend assez pour vivre simplement, et essaie de travailler le moins possible. Sa femme est dans sa famille pour trois jours et elle aussi ne travaille pas, mais peint, et Kamal nous montre quelques unes de ses oeuvres.

Il nous parle ensuite de son végétalisme et des dangers des oeufs et des produits laitiers et tente de nous convaincre autour d'un thé...que lui n'arrive pas encore à boire sans lait, seule entorse à son régime vegan. On lui demande pour dimanche et il nous dit qu'on pourra commander un Uber ou Ola, les deux services de VTC présents en Inde.

On est bien crevés et il est déjà presque minuit. On le salue et on va se coucher pour reprendre des forces pour notre dernière journée de visites dans la capitale.